La société Facebook a accepté de faire entrer des fonctionnaires français dans sa cellule de censure, a annoncé le président français, Emmanuel Macron. Cette annonce a été à l’occasion du Forum international sur la gouvernance de l’Internet, le 12 novembre 2018, à l’Unesco (Paris). Le fait que la censure du Net puisse être contrôlée par un gouvernement au sein même d’une plateforme pose de multiples questions en matière de libertés publiques. Facebook France est dirigé par Laurent Solly, ancien chef de (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire