La République populaire de Chine, qui s’est longuement affrontée à la secte du Falun Gong , découvre avec stupeur la résurgence du « Mouvement du retour à Jérusalem ». Cette secte évangélique était puissante dans les années 1920 dans la province de Shandong (au Nord-Est de la Chine), une région avec une tradition religieuse syncrétiste. Elle disparut avec la révolution nationaliste, et ressurgit aujourd’hui, particulièrement parmi la diaspora chinoise en Afrique. La secte est dirigée depuis le Royaume-Uni (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire