Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Ils auront fini par l’avoir, ces journalistes ne supportaient plus que celui-ci combatte le politiquement correct, cette idéologie assassine. Pour nos amis de la médiasphère n’existe que la vision qui est la leur, celle consacrant le progressisme, l’antiracisme, la haine de soi autre vision n’a pas sa place dans des médias traditionnels, surtout plus sur RTL.
Par conséquent nos amoureux de la liberté d’expression ont fait pression à la rédaction de la station de radio pour que surtout Eric Zemmour n’ait plus de créneau, pour que sa chronique qu’il faisait 3 fois dans la semaine soit supprimée. Et bien entendu ça a marché, cela au grand dam des auditeurs puisque M. Zemmour était le faiseur d’audimat, sur la matinale.  Car évidemment c’est pas la chronique de Nicolas Domenach qu’on s’arrachait, lui tout le monde s’en fout, il dit ce qu’on entend toute la journée sur tous les médias nationaux, étant donné qu’il est l’apôtre de la bien-pensance.
Ainsi, nous apprenons ce jour que « la chronique « On n’est pas forcément d’accord » de la matinale de RTL, tenue deux fois par semaine par le journaliste Eric Zemmour, ne sera pas renouvelée la saison prochaine, selon des informations publiées, vendredi 13 juillet, par le magazine Challenges. »
Je ne me fais pas trop pour Eric Zemmour je pense qu’il saura rebondir ailleurs mais seulement cette annonce démontre que nous sommes tous concernés, puisque si un homme de média comme lui venant de la même caste journalistique est ainsi censuré et brocardé que doivent être ceux qui sont moins connus, moins exposés, et surtout moins protégés par le public ? Car en réalité c’est lui qui le protégeait de tous ces censeurs. On a donc des cas comme Eric Brunet qui sont foncièrement de droite mais avoue pour garder sa place qu’il est gauchiste. Pauvre France on a réussi à te museler.
SOURCE LE MONDE

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer