Partager sur Facebook
Twitter
Google +

À l’heure où nos médias officiels de type BFM TV, CNEW, M6, France Télévisions, poursuivent leur travail de sape contre les Gilets jaunes, affirment qu’ils sont nuisibles pour la France économique, qu’ils dégradent l’image de notre beau pays, que les comptes commerciaux sont à la baisse, que la misère guetterait les petits commerces et les bistrots, que la banqueroute est proche pour les grands magasins et les petits, nous apprenons que plus de 1 200 milliards d’euros ont été versés en dividendes par les 1 200 plus grandes entreprises cotées en bourse, soit une hausse de 9,3 % par rapport au précédent record en 2017. (SOURCE)
En clair, 2018 est la meilleur année de l’histoire pour les actionnaires devant 2017, qui était déjà un exercice record.

Comme quoi il vaut mieux être un actionnaire heureux sur une plage de Miami, ou de Los Angeles en hiver, qu’un Gilet jaune sur des ronds-points, travaillant pour survivre au Smic, ou touchant une retraite de misère, et qui en plus subit la violence policière tous les samedis lorsqu’il souhaite le faire savoir !
Il vaut mieux être un actionnaire regardant par la fenêtre du mépris cette misère jaune, celle qui défile encore pacifiquement, et qui au fil du temps, se fait voler par des antisémites son combat pour plus de démocratie, plus de justice fiscale, plus de respect !
Il vaut mieux être au gouvernement, dans les sièges des partis politiques, dans les assemblées nationales, régionales, départementales, acteurs de faits, quoi qu’ils en pensent, par l’augmentation des impôts, et des taxes qu’ils votent chaque année, et qui alourdissent cette misère qui monte, qui inonde, qui étouffe toute une population !
Ces élus divers et variés, de par leurs prises de positions incroyablement lâches envers les vrais responsables, et par le refus de dénoncer les véritables causes de l’antisémitisme, ont participé à cette mesquinerie pitoyable organisée par un PS discrédité, à une marche contre l’antisémitisme, alors même qu’ils en sont, du fait d’avoir été au pouvoir, les principaux responsables, à commencer par le vote de lois sélectives, dites mémorielles !
J’inclus dans cette hypocrisie le Crif, l’UJFP,

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer