Actualités 1 million de migrants venus d’Afrique seraient en route pour l’Europe… et les dirigeants européens s’apprêtent à commettre les mêmes erreurs que dans le passé Gérard-François Dumont,Atlantico.fr il y a 1 heure 56 minutes Commentaires J’aime Reblog on Tumblr Share Tweet Mail L’instabilité de plusieurs pays africains favorise les volontés migratoires, tandis que l’évolution du conflit libyen complique la tâche des Européens visant à apporter une réponse efficace et durable à la crise migratoire.

Atlantico : Selon Joe Walker-Cousins, anciennement à la tête de l’ambassade britannique à Benghazi entre 2012 et 2014, il y aurait “potentiellement 1 millions de migrants en provenance d’Afrique centrale et de la Corne de l’Afrique” prêts à rejoindre l’Europe depuis la Libye. Que penser de ce chiffre ?  Gérard-François Dumont : Le chiffre de 1 million de migrants potentiels n’est pas impossible, d’abord compte tenu de la situation inquiétante qui règne dans un certain nombre de pays africains. Au Mali, après l’intervention de l’opération française Serval, soutenue par les Nations Unies et par un certain nombre de pays africains, les islamistes qui menaçaient Bamako ont été repoussés. Mais le pays se trouve toujours à la recherche d’une entente nationale et n’est donc pas stabilisé, et des groupes terroristes sont parvenues à conduire des opérations au Burkina Faso. Le Niger, qui est, avec le Libéria, le pays le plus pauvre d’Afrique occidentale[1], continue d’éprouver des difficultés à trouver la voie du développement. L’Erythrée continue de souffrir d’un régime autoritaire, tandis que le Soudan et le Sud Soudan connaissent aussi des durs conflits. Dans les autres pays africains, la situation n’est pas nécessairement beaucoup plus favorable, parfois en raison des recettes moindres de l’économie de la rente ou de la mauvaise utilisation de cette dernière. Même si la croissance économique peut être considérée comme satisfaisante dans divers pays, un certain nombre de jeunes Africains ne sont pas très optimistes sur l’avenir du développement de leur pays. Ainsi, dans ces conditions, ils envisagent de trouver de meilleures (…)lire la suite sur Atlantico

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France