Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Faut-il avoir honte d’avoir voté Macron ? Surtout si on n’a rien à se reprocher ! Victoire de Macron ni gauche, ni droite ? Victoire historique de la droite avec Macron ? Pur mensonge de la gauche médiatique !
C’est la spécialité des journalistes paresseux et incultes. Victoire de Macron ni gauche, ni droite, voilà le pur mensonge des ragots diffusés sur toutes les chaînes des télés vulgaires par les journaleux de gauche.
Car il faut vraiment mentir pour signaler Macron de droite avec le pouvoir socialiste de Bercy, franc-maçon et anticatholique. Le pouvoir LGBT-GOF-socialiste pro-migrants pro-islamistes des bureaucrates de Bercy sous Hollande a lutté contre les libertés religieuses et contre la manif’ pour tous violemment réprimée malgré le soutien de la majorité du peuple de France, ces héroïques familles défilant pacifiquement et sans défense violemment maltraitées et matraquées par la police politique LGBT-GOF-socialiste.
Est-il vraiment encore efficace de vouloir humilier publiquement les familles et les vrais Français ?
C’est pourquoi cette pure désinformation des médias, propriété des milliardaires de la gauche caviar diaboliquement anticatholiques, ont fait la victoire des idées mauvaises de la dictature maçonnique remportée par Macron, contre la manif’ pour tous qui ne pouvait alors plus se défendre. Tout ceci tombe vraiment sous le sens, car la plupart des gens qui ont voté Macron sont persuadés de la véracité de ce scénario diabolique et fatal. En conséquence, les faits et les preuves de la dictature LREM maçonnique ont suivi. C’est ce que les Français ont dû subir dans de telles circonstances avec la dévalorisation sociale du macronisme de gauche.
Pour susciter une véritable volonté de changement chez les Français, les transgressions de Macron de gauche à la défaite de la musique à l’Élysée seront très efficaces, à défaut d’avoir été maniées par Macron avec plus de précaution. Les familles et les vrais Français ont pu en ressentir vraiment de la honte. Macron ne manquera pas de découvrir en son temps que la honte est une émotion puissante. Elle est souvent l’élément moteur de bouleversements politiques ultérieurs. Et elle peut modifier durablement les comportements des électeurs, comme Sarko avec son comportement vulgaire

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer