Selon le magazine Israel-Kurd basé à Erbil, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président auto-désigné du futur Kurdistan indépendant Massoud Barzani ont conclu un accord secret. Israël s’est engagé à déplacer au Kurdistan 200 000 de ses ressortissants d’origine kurde. L’annonce a été largement reprise par la presse turque, iranienne et arabe. Le projet de création d’un Soudan du Sud et d’un Kurdistan est un objectif militaire israélien depuis le développement des missiles à la fin des (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire