Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Oui vous ne rêvez pas ce sont des vrais chiffres, pas des intox pour me faire mousser. C’est la triste réalité Française celle d’un pays qui a décidé que ses habitants sont de toute façon coupables de tout et ceux qui par inadvertances sont nés ici sur notre terre mais en réalité ne sont pas des nôtres sont des victimes.
Par conséquent vous avez des Gilets jaunes qu’on emprisonne et des djihadistes qu’on libère.
« Nous apprenons qu’entre le 17 novembre et le 17 décembre, à l’occasion des différents actes des Gilets jaunes, pas moins de 216 Gilets jaunes ont été jetés en prison ! C’est un record absolu dans la répression d’un mouvement social, où nous en sommes par ailleurs à 10 morts. »
« 500, c’est justement le nombre de djihadistes de retour de Syrie que Nicole Belloubet envisage de libérer, en 2019 ! 
Faut-il rappeler d’autre part, dans la France de Macron-Belloubet, qu’on peut être un multirécidiviste, fiché S, condamné 27 fois par la justice, à l’âge de 29 ans, reconnu comme musulman radicalisé, et se balader en liberté, comme l’assassin de Strasbourg ?
Source: 
Pourtant personne n’en parle, sauf parmi nous comme Pierre Cassen ou moi-même, visiblement la sécurité nationale n’intéresse pas nos grands médias. Pour eux ça doit être une péripétie, un peu comme le décès de nationaux tués par Cherif Chekatt le fichés S libre comme l’air. Et après ça on nous dit que l’Etat protège, mais de qui de quoi ? Oui l’Etat protège mais seulement les voyous contre les gens honnêtes.
“Environ 40 djihadistes seront libérés d’ici 2019.On court un risque majeur de voir des gens sortir de prison qui ne seront pas repentis, qui risquent d’être encore plus endurcis.” pic.twitter.com/ZxBebCu5mX
— Tancrède ن (@Tancrede_Crptrs) 28 mai 2018

Des djihadistes libérés par dizaines dans les prochains mois. “Chacun a le droit à un retour à une vie normale, une fois sa peine purgée”, souligne l’avocat de Mohamed Achamlane, fondateur du groupuscule islamiste Forsana Alizza, libérable en 2019.
— Paul Conge (@paulcng) 6 janvier 2019

Nicole Belloubet, la femme aux 500 djihadistes bientôt libérés… pic.twitter.com/3lqDm7YoxM
— Riposte Laique (@1RiposteLaique) 15 juin

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer