Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Le chiffre du jour est 48 milliards…
Vendredi 6 avril, Jean-Louis Borloo a présenté lors des Journées nationales France urbaine de Dijon, son « Plan de bataille » pour les banlieues. L’ancien ministre délégué à la ville de Jacques Chirac avait en effet été missionné en novembre 2017 par M. Macron pour participer à l’élaboration d’un grand plan de rénovation urbaine de ces territoires sinistrés.
Il préconise ainsi l’attribution aux banlieues de 48 milliard d’euro supplémentaire ! L’ancien ministre a par ailleurs affirmé que le système actuel était « épuisé, éparpillé et sans stratégie ». Une remarque surprenante quand on connaît le bilan minable du plan de 40 milliard qu’il avait déjà mis en place de 2003 à 2012. Quoi qu’il en soit, ce projet extrêmement coûteux, qualifié humblement par son porte-parole de « dernière chance », a reçu le soutien de certaines associations qui se sont montrées soulagées à l’instar de Ville et banlieue.
Selon les auteurs du rapport, la ville « doit également faire face à de nouveaux phénomènes de repli communautaire et confessionnel qui transcendent la vie de nos territoires, se manifestent dans de nombreuses villes européennes, mais prennent, dans certains de nos quartiers populaires, une dimension préoccupante ». Il serait en effet grand tant de se réveiller.
 
 

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer