Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Plus d’un appareil sur deux de l’Armée de l’Air française ne serait pas en état de voler ?
Le constat est, en effet, inquiétant : malgré un budget important de 4 milliards d’euros par an, et des effectifs conséquents, les chiffres de disponibilité des avions et hélicoptères de l’armée sont catastrophiques. Le taux de disponibilité moyen n’atteint que 44% des aéronefs, contre 55 % en 2000. Les causes de ces difficultés d’entretien tiennent à l’existence de matériels soit trop vétustes (C-130), soit à l’état de prototypes (A400M) encore compliquées par une organisation trop complexe de l’outil de maintenance dispersant les responsabilités.
Le ministère des armées compte-t-il prendre des mesures ?
En effet le ministre Florence Parly a présenté, depuis la base aérienne d’Evreux, un grand plan de modernisation du “MCO aéronautique” – « Maintien en Condition Opérationnelle » faisant appel à la responsabilité des constructeurs et restructurant les services. Souhaitons lui de réussir quand 56% des matériels aéronautiques de l’armée ne sont pas en état de voler, alors que les forces françaises sont lourdement sollicitées au Sahel et au Levant.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer