Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Nous assistons sûrement à l’un des plus gros rackets de ce début de quinquennat c’est la hausse de la CSG d’1,7 points, représentant en réalité 20%. Un racket qui aurait pu être évité puisque la logique économique voudrait qu’une partie de la protection sociale passe par la TVA qui se dilue elle sur l’ensemble des Français plutôt que sur une simple partie, cela aurait été un peu tout le monde, au lieu de ça c’est comme toujours beaucoup contre quelques-uns, mais passons les considérations économiques et venons sur le sujet principal qu’est la volonté médiatique d’empêcher toute voix dissonante contre le vil Macron.
Cette séquence sur la CSG en est forcément la preuve, nous avons une mobilisation populaire pour faire stopper l’injustice de cette taxe contre les plus faibles d’entre nous, pourtant ça n’émeut personne dans nos rédactions. Ainsi, malgré la diffusion d’une pétition par le site internet « Senior en En Forme » réunissant 68 000 signatures, aucun journal, aucun programme télévisé, aucun reportage, aucune radio ne daigne consacrer ne serait-ce qu’un encart même ridicule à cette formidable action. Il s’agit de retraité, ça critique Macron, il faut forcément passer tout cela sous silence, ça ne doit pas être connu, ni vu, ça n’a jamais existé, circulez y a rien à voir. Evidemment si cela avait concerné les amis du gouvernement, les artistes en mal d’amour, les transgenres, ou les sans-papiers, même si seulement 10 pékins avec apposé leur signature, nous aurions eu droit aux ouvertures des Journaux télévisées du soir des grandes chaînes hertziennes.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer