Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Hollande nous avait promis la République exemplaire,
et on a eu Cahuzac, Morelle, Benguigui et Thévenoud !
Puis vint Macron, qui nous promit de quitter la vieille
politique pour la nouvelle, encore plus irréprochable !
Mais patatras, voici que plusieurs ministres viennent de voir leurs déclarations de patrimoine rejetées par la Haute Autorité pour le transparence de la vie publique (HATVP), pour cause de sous-évaluations notables !
Ça fait désordre !
C’est le Figaro qui a répertorié les ministres qui se sont fait rattrapés par la patrouille.
Mi-décembre, on apprenait que plusieurs ministres avaient déclaré des patrimoines à plus d’un million d’euros. En tête du classement, on trouvait Muriel Pénicaud(7,5 millions d’euros), Nicolas Hulot (7,2 millions d’euros) et François Nyssen (4,6 millions d’euros).
Un mois et demi plus tard, il s’avère que l’un d’entre eux, Nicolas Hulot, a sous-évalué son patrimoine immobilier, selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui vient de publier les déclarations modifiées.
Nicolas Hulot
Le ministre de l’Écologie aurait oublié de déclarer 150.000 euros pour deux maisons qu’il possède en Haute-Savoie (74), selon le document rectificatif mis en ligne (et ici la version précédente).
Nicole Belloubet
La ministre de la Justice aurait omis de déclarer 330.000 euros pour deux appartements à Paris et une maison dans l’Aveyron (12), selon le document rectificatif. Des biens qui n’apparaissaient pas dans la version précédente.
Gérard Collomb
le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a dû reconsidérer la valeur de sa société immobilière, passée de 50.000 à… 315.300 euros.
Geneviève Darrieussecq
La secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées,  a dû quadrupler la valeur de ses parts dans une SCI (de 25.000 à 106.268 euros).
Nathalie Loiseau
La ministre chargée des Affaires européennes a sous-évalué la valeur de son appartement parisien de 400.000 euros qui atteint désormais 2 millions d’euros.
Jean-Yves Le Drian
Le ministre des affaires étrangères avait, quant à lui, omis de déclarer deux assurances-vie pour plus de 100 000 €.
Françoise Nyssen
La ministre de la cultuure a rectifié le tir en révélant ses actions dans un groupement foncier agricole à haurteur de 112 000€
Contactée par Le Figaro Immobilier, la Haute Autorité n’a pas souhaité faire de commentaires mais rappelle que, pour évaluer les biens immobiliers, elle s’appuie, entre

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer