Les personnes interrogées veulent plus de fermeté mais elles estiment que la droite ne ferait pas mieux qu’Emmanuel Macron.

C’est un constat à double tranchant pour Laurent Wauquiez. Une semaine après l’attentat terroriste de Trèbes qui a endeuillé la France, une majorité de Français acquiesce à ses propositions radicales contre le terrorisme. Un accord sur le fond, qui toutefois ne suffit pas à les convaincre que la droite au pouvoir ferait mieux qu’Emmanuel Macron face au terrorisme. Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo publié jeudi, 61 % des 1009 Français interrogés sont favorables au vote de nouvelles mesures d’exception pour leur sécurité, quitte à limiter leurs propres libertés. Un constat partagé jusque dans les rangs de la gauche par un sympathisant sur deux. Quelle que soit leur couleur politique, les Français sont prêts à soutenir les propositions radicales formulées notamment par le chef de file du parti Les Républicains: 87 % plaident ainsi pour un placement en rétention administrative des fichés S jugés «les plus dangereux». Pas moins de 83 % sont pour l’expulsion des étrangers fichés S. 88 % des Français seraient même favorables à la proposition de Manuel Valls d’interdire le salafisme dans notre pays. Même si 52 % des personnes interrogées perçoivent cette dernière mesure comme difficile, voire impossible à appliquer. Étonnamment, le rétablissement de l’état d’urgence, également prôné par la droite, n’est soutenu que par une courte majorité des sondés. Si 61 % des Français y sont favorables, la mesure ne convainc que 43 % des sympathisants de La République en marche et 51 % des sympathisants de gauche. Ce plébiscite pour les mesures proposées par l’opposition ne vaut pas satisfecit au président de LR, Laurent Wauquiez. Car près de six Français sur dix (59  %) pensent que le patron de la région Auvergne-Rhône-Alpes a eu tort de critiquer Emmanuel Macron après les (…) Lire la suite sur Figaro.fr

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France