Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Oui, ce frémissement dans ce pays est très sensible: Il est surtout perceptible chez les gens modestes et certaines classes moyennes qui sont au contact du quotidien et perçoivent à quel point la réalité qu’on leur relate ne coïncide absolument pas avec ce qu’ils subissent, affrontent. Alors plusieurs problèmes cependant se posent:
1°) Ce déni de réalité est imposé par la dictature politico-médiatique qui continue, malgré les réseaux sociaux, à causer des dégâts.
2°) Ce déni de réalité est soit subi (les bisounours), soit imposé et relayé par les bobos engages et nantis du système, les anciens soixantehuitars qui en croquent , (tous ces July, Kouchner, Cohn Bendit , Attali, et autres ..pour les connus, mais combien d’analogues parvenus dans ces villes où Marine est loin derrière les Macron, Mélenchon, Hamon…Donc, les bobos de droite type NKM sont similaires à ces bobos de gauche!
3°) La démocratie se fait avec le plus grand nombre; or l’invasion migratoire, sous couvert de générosité, est bien là aussi pour remplacer le peuple qui ne vote plus bien ! (La formule du marxiste Brecht appliquée).
4°) L’invasion migratoire apporte des mains-d’œuvre concurrentielles et satisfait les grands patrons mondialistes pour l’exploitation de l’Homme sans souci de frontières…l’argent n’a pas d’odeur ..ni de couleurs  …patriotiques!

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer