Par décision du président du Conseil (élu du parti d’extrême gauche Podemos), la parade des Rois Mages du quartier madrilène de Vallecas sera remplacée par un défilé de « reines mages » organisé par le lobby LGTBQI.

Les trois « reines » choisies par le lobby LGBTQI sont une drag queen, une danseuse de cabaret et une fille issue du milieu « hip hop ». Un char plein de couleurs, de paillettes, décoré avec le drapeau arc en ciel du lobby homosexuel, sur lequel seront juchées les trois « reines » en question, voilà le programme qu’a prévu l’extrême gauche au pouvoir. La provocation antichrétienne est évidente. La célébration traditionnelle des Rois Mages venant rendre hommage à l’Enfant-Jésus fera place à un défilé façon gay pride. Pour compléter, la provocation blasphématoire, la Sainte Famille sera remplacée par « une famille diversifiée de deux mamans, qui sont en couple, avec leurs jumeaux et les enfants d’une école de danse, entre autres ».   Source : medias-presse.info

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France