Lors du dîner du G7 de Charlevoix, le président états-unien Donald Trump a expliqué à ses interlocuteurs que, selon lui, la Crimée est bien russe. Jusqu’ici, l’ensemble des Occidentaux accuse la Russie d’avoir annexé la Crimée par la force. Le communiqué final du G7 semble circonscrire le litige avec la Russie non pas à la Crimée, mais à l’Ukraine orientale.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire