La Cour pénale internationale a prononcé, le 15 janvier 2019, l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, les anciens président et ministre de la Jeunesse de Côte d’Ivoire. Les deux hommes étaient poursuivis pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Durant la crise post-électorale de 2010-11, le Conseil de sécurité des Nations unies avait considéré que les deux hommes s’accrochaient au pouvoir par la violence et les avaient soumis à des sanctions internationales. Ils avaient (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire