Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Tous les présidents de la V ème république, surtout ceux issus de la gauche, sont suspicieux vis-à-vis des forces de l’ordre dédiées à leur sécurité rapprochée.
François Mitterrand avait même créé une unité spéciale appelée les « gendarmes de l’Elysée » et dirigée par le commandant Prouteau. Elle s’était illustrée par de nombreuses exactions telles que les écoutes illégales demandées par Mitterrand et les fausses preuves déposées par les gendarmes dans la fameuse affaire des Irlandais de Vincennes.
Bien que l’Elysée s’en défende, Alexandre Benalla, malgré son jeune âge, s’était vu confier une grande partie de la responsabilité de la sécurité rapprochée du président avec le résultat catastrophique que l’on connait.
L’autre bras armé d’Emmanuel Macron oeuvre dans le domaine sociétal est Marlène Schiappa qui montre une hargne et une agressivité sans pareil. Comme François Hollande qui avait choisi une femme guyanaise, Christiane Taubira, pour passer en force avec la loi sur le mariage homosexuel, Emmanuel Macron a choisi une femme issue des minorités (comme on dit) pour faire avancer son progressisme sociétal.
Il est commode d’envoyer au combat des femmes « non de souche« , chaque critique ou attaque contre elles pouvant être immédiatement taxée de la double tare de sexisme et de racisme. On se rappelle des débats sur la loi Taubira durant laquelle ce double argument avait été largement utilisé !
Marlène Schiappa finira t-elle comme Alexandre Benalla et deviendra t-elle un énorme caillou dans les Berluti du président ? En tout cas, elle en prend le chemin avec l’interview qu’elle vient de donner à Valeurs actuelles.
J’ai déjà consacré un article à cette affaire : Mais qui fera taire cette harpie féroce ? pointant son ignoble déclaration :
Je ne mets pas sur le même plan la Manif pour tous et les terroristes islamistes, mais je souligne l’existence d’une convergence idéologique.
Mon article a été décisif puisqu’il a contraint la pasionaria, depuis, à présenter ses excuses ! (Ben quoi, on peut rêver …)
J’ai lu depuis cette longue interview dans Valeurs actuelles et je voudrais revenir sur un ou deux points (voir ici la version intégrale de l’interview).
Des slogans de la Manif pour tous repris dans les banlieues !
Il y a une explosion des actes antisémites, mais aussi homophobes. Ce sont deux catégories de

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer