Nous ne le répéterons jamais assez: ce ne sont que quelques incidents parmi de nombreux autres que nous traduisons ici. En Allemagne, ces attaquent se font quasi quotidiennement.

Ici les Africains épuisent non seulement nos ressources d’eau potable sans payer le moindre centime alors que leur continent n’en possède presque pas mais encore ils agressent les autochtones qui travaillent et se lèvent tôt chaque jour pour subvenir à leurs besoins. On a dépassé tout ce qui était admissible depuis fort longtemps. ********** Samedi, la situation a dégénéré dans le centre pour requérants d’asile à Memmingerberg en raison du manque d’eau chaude. Les émeutiers ont lancé des vélos sur la police et le personnel paramédical. Quatre requérants d’asile ont été appréhendés, quatre fonctionnaires et deux résidents ont été blessés. A 16 heures, les résidents du centre d’hébergement de Memmingerberg (Unterallgäu) ont brisé  plusieurs fenêtres dans les douches et dans le sas d’entrée et ont menacé les agents de sécurité du centre. La raison de ces émeutes: un manque d’eau chaude. Les policiers qui avaient été alertés ont dû faire face à la mauvaise humeur d’environ 20 Africains. La situation dégénère La situation a dégénéré lorsque deux résidents qui avaient été blessés par du verre (Nd Schwarze Rose: En clair par leur propre faute et en raison de leur violence), ont été acheminés dans l’ambulance par les policiers. L’ensemble des requérants d’asile a jeté des vélos, deux policiers ont été touchés et légèrement blessés. Même l’ambulance a été touchée et légèrement endommagée. Lorsque les meneurs, quatre Nigérians, ont dû être arrêtés, ils ont manifesté une forte résistance et n’ont pu être réduits au silence qu’à l’aide de spray au poivre. Au total, six personnes ont été légèrement blessées dans l’incident – quatre policiers et deux résidents. Les quatre Nigérians ont été arrêtés, des plaintes ont été déposées contre eux. Source  Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch  

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France