Invité par la télévision Habertürk, le 5 avril 2018, le Premier ministre adjoint de Turquie, Bekir Bozdağ, a déclaré à propos des enlèvements au Kosovo [1], que les services secrets (MİT) sont parvenus à « rattraper » 80 individus dans 18 pays. Ancien ministre de la Justice, M. Bozdağ a assuré que ces personnes n’avaient pas été « enlevées », mais « empaquetées » avec l’accord des gouvernements des pays concernés sans passer par une procédure d’extradition. Il n’a toutefois pas révélé l’identité des 18 pays (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire