Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Comme toujours la désinformation est l’apanage des médias gauchistes qui ont pris le pouvoir en France, on détruit la probité de ceux qui ne conviennent pas, qui outrepassent le sacro-saint vivre-ensemble, les empêcheurs de tourner en rond de la futures société progressiste et libertaire que l’on nous impose au nom de la modernité, et on met de côté ce que les amis du monde nouveaux font de mal. Ils peuvent franchir toutes les lignes jaunes, être condamnés pour cela, rien n’y fait on taira l’information. Comme toujours me direz-vous.
Il en va de même pour Mme Hidalgo madone de Paris, qui a outrepassé toutes les règles de lois en finançant à hauteur de 14 millions d’€ l’institut des cultures d’islam. Dans le monde auquel nous vivons ce type de nouvelles ne peuvent plus être mises sous le tapis, ce n’est plus possible, les moyens techniques, les réseaux sociaux, nous connectent à la moindre et quelconque information en moins de temps qu’il n’en faut.
Mais malgré la rapidité de la circulation d’une nouvelle, nous avons encore des propagandeurs professionnels dont le Monde et Libé font partis, puisque malgré la condamnation évidente du tribunal ceux-ci trouvent encore les moyens de nier l’évidence. Mais sont-ils fous ? Leur métier s’apparente tant au mensonge qu’on se demande si ceux-ci telle une pathologie n’ont pas fini par croire eux-mêmes qu’ils disent en réalité la pure et seule vérité. Un peu comme dans 1984 de George Orwell où les falsificateurs de l’histoire malgré les contradictions ne distinguaient plus le réel de l’imaginaire.
Nous rentrons de plein-pieds dans une triste France, et ça c’est une certitude.
SOURCE DREUZ

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer