Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Autrefois lorsque la France était encore ce qu’on appelait à la vraie France, Avignon était la ville des papes de l’église romaine, c’est dire l’historique de cette magnifique commune avec le catholicisme. Mais bon ça c’était autrefois, avant que tous ces dégénérés du progressisme mondialisé ne prennent le pouvoir en occident.
Depuis nous connaissons l’accointance entre les gauchistes et les arabes et voilà ce que ça donne, un abandon total de la culture nationale, du culte chrétien et un amour immodéré pour l’étranger, enfin quand on parle d’étranger c’est avant tout celui qui arrive de l’orient conquérant.
Les faits qui sont têtus me donnent malheureusement raison, car croyez-le j’aimerais tant être la machine à Fakes news comme m’accuse la presse au service du migrant. Oui mon souhait le plus cher est que je puisse raconter des bobards plus gros que ma tête, ça voudrait dire que la France se porte bien. Seulement il s’agit de la simple et pure vérité, la cacher comme le font les médias est une sorte de complicité de crime contre ce que nous sommes, contre les nôtres, contre notre terre, mais de ça pensez bien qu’ils s’en foutent comme de leur première carte de presse.
Voyez la dernière, à Avignon « la Ville veut-elle débaptiser le nom de certains établissements scolaires publics pour les laïciser ? La municipalité PS s’en défend mais les écoles Saint-Roch et Saint-Jean vont bel et bien être rebaptisées. Et les écoles Saint-Gabriel,  Saint-Ruf et Sainte-Catherine pourraient elles aussi être concernées…  Le dossier crée  en tout cas un malaise certains à l’Hôtel de Ville de la cité des papes. »
Evidemment la ville PS s’en défend, mais alors pourquoi tous les noms de Saints des écoles seront-ils supprimés ? Bien entendu la réponse se fait attendre, si un jour elle arrive.
SOURCE LE DAUPHINE
 

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer