Le socialiste portugais António Vitorino a été élu directeur de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Cette organisation avait été créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour gérer les déplacements de population imposés par les traités de paix. Elle est désormais rattachée à l’Onu où elle met en œuvre la politique imaginée par Peter Sutherland de destruction des États Traditionnellement dirigée par un diplomate états-unien, l’OIM était depuis deux décennies un promoteur des (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire