Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Chaque jour que Dieu fait, nous sommes bassinés par la dette budgétaire française. Chaque jour les médias complices du gouvernement nous demandent de nous serrer la ceinture, que la hausse des impôts n’est qu’un passage obligé pour le redressement de la France. Chaque jour l’Union Européenne demande des comptes à notre Etat car notre budget ne respecte pas les accords internationaux signés. Il manque ainsi 4MD€. Bruxelles prépare de futures sanctions pour ces 4MD€. Le trou de la Sécurité sociale est après tous les remboursements imputés aux Français de 3,5 milliards d’€ s’ajoutant aux 135 milliards de déficit depuis 15 ans. Et je ne compte pas les déficits à dizaines de milliards des caisses de retraites, de chômage, d’allocations familiales, des collectivités locales, de nos entreprises publiques et entre si je devais énumérer encore je n’arrêterais ce texte qu’après quelques tomes.
Mais comme nous sommes visiblement très riches pour les autres nous débloquons à nouveau 3 milliard d’€ pour le codéveloppement en Afrique. Un argent que bien évidemment nous ne retrouverons pas.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer