Selon Lebanon Debate, Bahaa Hariri, demi-frère du Premier ministre libanais, aurait rendu secrètement visite au président syrien, Bachar el-Assad [1]. Bahaa Hariri n’a pas succédé à son père car son frère cadet, Saad, est en réalité le bâtard d’un prince saoudien. Durant toute la guerre contre la Syrie, il s’est abstenu de charger la République arabe syrienne. L’homme d’affaire ne représentait pas son demi-frère, mais des intérêts jordaniens et du Golfe. Il est arrivé à Damas en avion privé en provenance (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire