Chers Amis,
Je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous, à vos familles et à vos proches une excellente année 2018. Et je forme, en notre nom à tous, des vœux d’espoir pour la France et pour l’Europe.
La nouvelle année s’annonce décisive. Les 23 avril et 7 mai prochains, les Français auront le choix, soit de reconduire à la tête de l’Etat l’un de ceux qui nous ont menés dans l’impasse depuis plus de 35 ans, soit de faire entrer notre nation dans l’avenir en soutenant mon projet, celui de la France en marche.
Face aux changements formidables qui bouleversent le monde, il est urgent de transformer notre pays en profondeur, en s’appuyant sur ses forces et sur celles de son peuple. Mais, jamais dans l’histoire, des dirigeants politiques ne se sont révélés capables d’opérer les mutations nécessaires après avoir exercé le pouvoir et fait du surplace pendant plusieurs décennies. Les primaires des Républicains et de la gauche montrent une même incapacité des anciens président, Premiers ministres ou ministres à sortir des faux débats et à proposer un projet novateur pour notre nation comme pour l’Europe. Et comment faire confiance pour réarmer la France à ceux qui l’ont désarmée pendant 35 ans ? Leur donner une nouvelle fois les clefs de l’Elysée serait condamner notre pays à perdre cinq années de plus.
Nous ne pouvons pas nous le permettre. Car le monde est en train de changer profondément. La menace du terrorisme islamiste toujours aussi présente, l’inconnu dans laquelle nous plonge la nouvelle présidence américaine, les ambitions des dirigeants russes ou turcs, les conflits non réglés du Proche et Moyen-Orient, les risques de dislocation européenne, tout ceci nous oblige à dégager des moyens importants pour assurer durablement notre défense et à définir une nouvelle stratégie diplomatique claire. C’est le rôle de la France, parce qu’elle est la France, d’exercer, au milieu des nations, une action exemplaire d’intelligence et de paix.
Ici aussi, chez nous, l’avenir se présente sous un jour radicalement différent. La révolution numérique nous ouvre des possibilités immenses. Mais elle nécessite de nouvelle règles audacieuses si nous voulons qu’elle serve l’homme

  Source: la-france-en-marche.fr  

Voir sur le site du Parti de la France