Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Benoît Hamon est‑il le candidat des Frères musulmans ?
La tactique qui, dans le camp LR, a contribué à éliminer « Ali » Juppé face à Fillon reprend‑elle du service, au PS et contre Hamon cette fois‑ci ? Toujours est‑il que les bons « amis » que ce dernier compte au Parti socialiste ne le ratent pas. Libération rapportait ainsi mardi dernier les propos d’un ministre proche du candidat Valls, qui, « sous couvert d’anonymat », déclarait ex abrupto, je cite : « Hamon est le candidat des Frères musulmans ». Après Stéphane Gros ou encore Malek Boutih, c’était au tour de Valls soi‑même de sonner la charge, déclarant, je cite : « Oui, il y a des ambiguïtés, il y a des risques d’accommodement de la part de Benoît Hamon avec l’islamisme radical ». Fin de citation.
Allusion au commentaire de Benoît Hamon suite à un reportage de France2

Entre autres. Un reportage qui montrait les interdits dont sont victimes les femmes dans l’espace public des banlieues de l’immigration. « Historiquement, dans les cafés ouvriers, il n’y avait pas de femmes », a soutenu, contre l’évidence, celui que les réseaux sociaux ont rebaptisé « Ben » Hamon. « Arrêtons de faire de l’islam un problème de la République, a‑t‑il martelé, affirmant souhaiter, je cite toujours : « Des accommodements qui dans le respect de la laïcité et des principes de la République permettront à l’islam en France de trouver une place semblable à celle des autres religions ». Fin de citation.
Hamon a fait de Trappes sa vitrine
Une ville appelée le Molenbeek français par Valeurs actuelles, au grand dam de « Ben Hamon », et dont les marqueurs de radicalisation sont frappants. En juillet 2013, la ville est en proie à de violentes émeutes ethniques après le contrôle policier d’une femme entièrement voilée. Depuis lors, entre 60 et 80 « jeunes » sont partis faire le jihad en Syrie. Des faits inquiétants que « Ben Hamon » s’emploie à banaliser. Pour un membre de l’opposition LR au conseil municipal de Trappes, je cite : « Hamon est dans une logique boutiquière. Il traite la communauté musulmane comme une clientèle électorale ». Fin de citation.
ILLUSTRATION DAMOCLES

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer