Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former la police dans les « zones libérées » (sic) syriennes, finançait en réalité Al-Qaïda. D’autres enquêtes ont montré que l’ONG avait aussi financé un lobbying aux Nations Unies pour convaincre les diplomates que le Bahreïn respecte des Droits (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire