brexit.pngVoici sans aucun doute un effet direct du Brexit. Avec près 50 000 personnes en moins, le solde migratoire britannique a atteint sur la période allant de septembre 2015 à septembre 2016 son plus bas niveau depuis juin 2014. Selon les statistiques officielles publiées ce jeudi par l’ONS, 596 000 personnes sont entrées légalement au Royaume-Uni, tandis que 323 000 en sont parties, soit un solde migratoire de 273 000 personnes. C’est 49 000 de moins que l’année précédente.

Lire la suite sur valeursactuelles

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France