Partager sur Facebook
Twitter
Google +

La République propre, vire à la République des corrompus, des voleurs et des escrocs. Cette République qui affirmait qu’elle lavait plus blanc que blanc, donnant les leçons à la terre entière, et bien elle trempait dans les mêmes magouilles que la précédente. La Macronie se sentant tellement au-dessus des lois qu’elle n’a même pas l’outrecuidance de faire profil pas sur tous ces ennuis judiciaires dont elle s’est embourbée. C’est dire la folie de ces gens, et ce n’est qu’un début.
Je vais faire le parallèle avec Bruno Le Maire qui avait lâchement quitté François Fillon, non pas que je sois pro-Fillon loin de là, mais je n’aime pas ces attitudes où les rats pour une petite pitance quittent les premiers le navire. Il reprochait à François Fillon ce que lui-même faisait, c’est le bossu qui ne regarde pas sa bosse.
Ainsi, nous apprenons que « Pauline Le Maire avait été employée par son mari à l’Assemblée nationale entre 2007 et 2013, quand Bruno Le Maire était député de l’Eure. Mais un doute subsiste sur le travail qu’elle effectuait, à l’instar de Penelope Fillon.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer