Partager sur Facebook
Twitter
Google +
 » Pas de nouvel impôt ! « : On peut le croire, il s’appelle Bruno Le Maire !
Promesse phare qui n’est sans doute pas pour rien dans l’élection du Macron: La suppression de la taxe d’habitation. Un must pour se faire élire. Ainsi l’avait-il dit, la taxe d’habitation serait supprimée, dans un premier temps pour 80% des ménages, puis pour tout’moun d’ici 2020 (en principe).
Régalade chez les contribuables, fronde chez les élus locaux qui se voient ainsi amputés d’une de leur principale source de financement pour leurs communes et ce malgré la promesse de Jupiter d’intégralement compenser cette suppression par des dotations d’Etat qui viendraient dont ne sait trop où mais qui viendraient.
Pour 2018, la facture se monterait à environ 10 milliards d’euros, pas loin de 20 quand tout le monde en sera exonéré. Bon, déjà là, toute personne un brin objective se disait que cela allait coincer quelque part: Comment un Etat endetté jusqu’au cou et surveillé comme le lait sur le feu par Bruxelles allait-il financer ces 10 milliards en 2018 et 20 à 22 milliards en année pleine en 2020 et suivantes… Même le plus mauvais journaliste économique aurait tiqué et du tirer la sonnette d’alarme lors de la campagne présidentielle et après plus encore puisque Jupiter et ses équipes nous avaient promis: + de pouvoir d’achat et pas de nouvel impôt. Et bien, non, quasi personne n’a moufté, Jupiter a été élu.
Alors quand hier, une obscure ministre du ministre de l’Intérieur (sic), Jacqueline Gourault , annonce (façon couac ou ballon d’essai, à voir) que la taxe d’habitation, définitivement abolie, sera remplacé par un nouvel impôt plus juste, la nouvelle fait l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux. Aussitôt la drôlesse est recadrée par le ministre de l’économie: Niet les amis,  » on ne prend pas dans la poche des Français ce qu’on vient de leur donner de l’autre main. On ne supprime pas un impôt pour le remplacer par un autre  » ! (Là, normalement, le monde entier, Ruth Elkrief et Bourdin auraient du exploser de rire, mais non, c’est passé sans problème).
Moi,

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer