Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Il paraît que cette caricature de Macron publiée par Les Républicains serait choquante. Choquante parce que le Mignon aurait un nez crochu sous un chapeau haut de forme, pis, il serait en train de se tailler une pipe un cigare avec une faucille ce qui se traduirait ainsi: Macron, banquier juif un brin escroc sous influence soviétique ! Rien que ça ! A peine publiée, les Mignons hurlent au scandale, à la stigmatisation, au racisme et à l’antisémitisme, aussitôt rejoint par tous les médias gauchistes avec en pointe du combat ceux qui appartiennent à Bergé, Niels, Pigasse et Drahi. Dieu que tout ces gens sont cons et ont l’indignation à géométrie variable.
Ce sont les mêmes qui hurlèrent pour la défense de la liberté d’expression quand Charlie fut dézingué, les mêmes qui ne trouvèrent rien à redire quand ces mêmes Charlie caricaturaient Dieu en train de se faire sodomiser par Jésus ou Valls taillant pour le coup (de crayon) une pipe au pape François.
Ah oui me rétorquera-t-on, là cépapareil, c’est trop raccord avec les HLPSDNH et cette odieuse époque où la bête immonde dévorait tout sur son passage, la shoah et toussa… Cette époque où l’on croquait du juif au petit déjeuner. Ben mon Dieu, ils en sont encore là tous ces vigiles à matraque du politiquement correct… Mais ils étaient où ces connards quand on traitait Sarko de métèque, qu’on ironisait sur ses racines pas franchement franchouillarde, quand on le grimait en Pétain à la Une de l’Humanité ou en Hitler sur les affiches des Jeunes Socialistes. Ils étaient où pour protester contre les propos odieux tenus par Axel Kahn à l’encontre de ce même Sarko et de ceux qui allaient le soutenir au Trocadéro ou à la Concorde ? Ils étaient où pour dire à Peillon qu’il poussait le bouchon un peu loin lorsque cette vérole laïcarde faisait un parallèle entre quelques UMP et ceux qui mirent le gaz aux chambres ? Aux abonnés absents, bien évidemment, tout au bonheur qu’ils ont de voir comment coups de crayon et caricatures pouvaient dézinguer

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer