Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Je sens poindre comme une sorte de révolte dans le monde artistique Français. La parole ayant été trop utilisée par nombre d’hystériques de gauche, certaines de nos stars évidemment les plus grandes dont bien entendu fait partis Catherine Deneuve, disent stop. Ça suffit les simagrées, les jérémiades, les condamnations aux piloris, d’une caste d’actrices bobos, avant tout militantes de cause totalement folles.
La vague Weinstein venant des Amériques fait passer la gente masculine pour des violeurs en séries, même Line Renaud est sortie du bois pour dénoncer les atrocités qu’elle aurait dit-elle subi. Et pourquoi pas Alice Sapritch, Rosie Vart, et Jacquie Sardou. Soyons un minimum sérieux.
Contre ce discours visant à régler des comptes avec les hommes, nous avons des comédiennes qui ne veulent plus se taire, laissant le champ libre à d’autres. C’est le cas de Catherine Deneuve, qui excusez-moi du peu à une carrière un peu plus importante que toutes ses plaignantes, qui comme Macha Méril condamne ses attitudes puériles qu’elle compare à « une campagne de délations et de mises en accusation publiques d’individus qui ont été mis exactement sur le même plan que des agresseurs sexuels », « une fièvre à envoyer les « porcs » à l’abattoir, qui loin d’aider les femmes à s’autonomiser, sert en réalité les intérêts des ennemis de la liberté sexuelle, des extrémistes religieux, des pires réactionnaires ».
Merci Mme Deneuve il faut plus d’artistes comme vous, malheureusement vous êtes ici une denrée rare, voire en voie de disparition. Continuez les Français vous soutiennent.
SOURCE 20 MINUTES

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer