Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Nous connaissons tous ce conseil que, dit-on, donna Staline à l’Occident : traitez-les de fasciste. Le temps qu’ils prouvent qu’ils ne le sont pas ils ne pourront pas argumenter sur le fond du problème. Je ne sais nullement si cet avisé conseil est celui de Staline ou d’un obscur communiste quelconque. Mais le voilà appliqué depuis des années.
Toutefois, le vocabulaire évoluant avec les événements, le terme « fasciste » est, depuis quelques mois, laissé de côté. En effet, il est plus commode, plus sympathique et faussement plus efficace de comparer un texte, un propos, un discours de droite à celui de DAESH. Cette facilité sémantique- qui démontre une pauvreté intellectuelle- est de plus en plus commune. Et nos détracteurs s’en donnent à cœur-joie. Vous lirez en commentaire de nos articles ou de nos vidéos : « vous parlez comme DAESH » ou « montage vidéo similaire à ceux de DAESH »…
Il est désolant de constater le manque d’arguments de nos détracteurs. En effet, quel débat souhaitez-vous mener après pareil propos ? Une comparaison avec DAESH ferme tout débat. Et j’imagine alors notre contradicteur satisfait. Et oui, une absence de débat est la caractéristique d’une démocratie pour nos amis de gauche.
Afin de supprimer toute confusion il est temps de mettre d’infimes petites choses au point.
Premièrement nous sommes opposés à un gouvernement socialiste qui finance Al-Qaeda et qui – pire que tout ce qui pourrait être imaginable- est aux ordres des principaux financiers d’Al-Qaeda. D’ailleurs notre gouvernement est si copain avec la famille royale d’Arabie Saoudite qu’on leur a remis la légion d’honneur. Et ce à quelques jours de la journée internationale des droits des femmes. Voilà une tache de sang indélébile sur notre drapeau national.
Mais cette tache de sang ci n’est malheureusement pas seule. Grace à François Hollande la France aide donc Al-Qaeda, ne protège pas les chrétiens du Levant et n’est même pas capable de protéger la population française. Sans aucune exagération, il est responsable de se demander si Hollande et Fabius ne devraient pas être mis en examen pour crime contre l’humanité.
D’ailleurs je

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer