Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Il fallait s’y attendre le Conseil d’Etat instance politique avec le Conseil constitutionnel de la bien-pensance a cassé l’arrêté municipal interdisant le port du burkini sur les plages Françaises. Comme toujours l’Etat se couche face aux mœurs étrangères et l’islamisme qui va bien finir par gagner son expansion à travers toute la France.
Par conséquent la mairie de Cannes a été condamné à remboursé une femme verbalisée pour son burkini, on lui a donc donné le droit de continuer de porter sa tenue étrangère.
Il ne s’agit pas là d’une pratique de religion, d’un trouble à l’ordre public, ou de savoir si la liberté de la femme est respectée. Non la question est « voulons-nous rester Français avec notre identité, notre culture et notre culte ? », c’est aussi simple que cela. Bien entendu nos politiques ont tellement peurs de prononcer ces mots que leur défense face aux institutions qui n’attendent de toute façon que de votre la nation, ne vaut rien et ne peut qu’aller vers un échec si prévisible. Tant que nos représentants n’auront pas ce courage nous aurons ces problèmes en France, et ils seront chaque jour nouveaux et plus nombreux.
Le burkini, le voile, la burqa, du niqab et autre doivent être interdit et qu’elles soient les contrevenantes emprisonnées s’il le faut. Le port du voile intégral est un acte politique de ces femmes. Il signifie que celle-ci se désolidarise du roman national, elles ne se considèrent pas ainsi comme française mais comme étrangère dans ce pays. De toute façon ces femmes seront de plus en plus nombreuses à circuler en France puisque nous continuons à ouvrir les vannes de l’immigration de masse, augmentant de 155% en un an. Ces hordes de gens ne s’assimileront jamais aux us et coutumes françaises. Pour eux et aidés par tous les antiracistes que comptent notre pays l’important est de s’affirmer comme membre d’une communauté spécifique, ils imposent le droit à la différence comme si c’était l’obligation de notre nation de la lui laisser. Ils veulent vivre chez nous comme ils le font chez eux. Et l’imposent à l’autochtone français.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer