Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Même quand Mme Taubira n’est pas là elle arrive à rester dans l’actualité. Cette femme est une plaie un peu comme si jamais nous ne nous en débarrasserons. Car certes celle-ci n’est plus membre d’un exécutif et c’est heureux mais sa présence morale, ainsi que son influence sur nombre de Français, bien lobotomisés par la Gauche, lui confère une sorte d’aura qui fait qu’elle a en réalité plus de pouvoir que n’importe quel ministre du gouvernement de Macron.
Lorsqu’elle parle des gauchistes et ils sont nombreux l’écoutent et agissent pour elle. C’est fou à dire mais c’est une réalité. Par conséquent ses déclarations souvent folles et dénuées totalement de sens ne sont pas neutres, elles influent une partie importante de la gauche.
Je vais prendre le dernier exemple en date où elle annonce avec la fierté qui est la sienne qu’elle découpera Vladimir Poutine. Puisqu’il est le mal de cet occident dégénéré, devenu décadent par un progressisme et une haine de soi visant à détruire une civilisation dans son entier.
Dois-je rappeler à Mme Taubira que celle-ci a du sang sur les mains pour avoir fait sortir de prison nombre d’assassins, de meurtriers, de violeurs ? Dois-je lui rappeler qu’elle n’a jamais souhaité construire des prisons qui fait que 100 000 peines par an ne sont pas appliquées ? Dois-je lui rappeler sa responsabilité dans les attentats de Charlie, ou du Bataclan puisque tous les terroristes étaient sortis des années avant la fin de leur peine ? Dois-je lui rappeler sa fameuse loi du mariage pour tous qui a cassé la famille traditionnelle, celle que nos aïeux ont sanctifiés depuis des siècles.
On ne peut pas aimer Poutine, ici nous ne sommes pas dans une officine russe, mais il mérite le respect dû à son rang, pas par le quidam dans le café du commerce, seulement Mme Taubira n’est pas n’importe qui elle est ancienne garde des sceaux, ancien député national, sa parole engage la France elle doit donc se mesurer.
Mais non elle s’en fout, elle a l’art de l’insulte et elle insultera jusqu’au bout, jusqu’à engager la France.
Un proverbe antillais

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer