Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Des élus, hier à Clichy, ont exprimé leur ras-le-bol des prières de rue qui se tiennent illégalement depuis plus de 8 mois dans la commune entravant la circulation et perturbant, de fait, la vie des habitants. Et voilà comment l’agence de presse d’Etat raconte la chose (1ère image) et comment la presse aux ordres ou par paresse ou lobotomisée ou par dhimmi-attitude reprend la chose (2ème image, idem dans Le Parisien, L’Express, le Figaro, etc…).

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer