Les interventions de Pierre Le Vigan en ateliers, outre sa conférence du vendredi soir sur “L’effacement du politique”, porteront en fait non pas sur “la post-urbanité” (quoique…), mais sur le paysage urbain (à partir de son livre “La banlieue contre la ville”) d’une part, et d’autre part sur la post-modernité (traitée dans son dernier livre “Soudain la post-modernité”).

  Source: m-e-i.fr  

Voir sur le site du Mouvement Ecologiste Indépendant