À l’été 2017, la chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron ont fait une déclaration commune sur leur volonté politique de renforcer la défense européenne en développant conjointement des capacités futures (système de combat aérien futur (SCAF) et système majeur de combat terrestre (MGCS) approuvés à Berlin en avril 2018). Depuis, deux lettres d’intention ont été signées lors du Conseil des ministres franco-allemand qui s’est tenu le 19 juin à Meseberg. À la lumière de cette coopération, les (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire