Chers Amis,
Après mûres réflexions, j’ai décidé de soutenir Francois Fillon.
Je suis conscient des faiblesses de l’homme. Mais il apparaît, de tous les candidats, le plus apte à assurer la conduite de la France pendant les cinq prochaines années.
Il est clair que les programmes de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon mèneraient la France à la faillite. Aucun des candidats indépendants n’apparaît malheureusement porteur d’un projet crédible pour la France au-delà des sensibilités ou des revendications particulières que chacun exprime. Quant à Emmanuel Macron, il s’est montré, pendant cette campagne, louvoyant et incapable de s’affranchir de ceux qui cherchent à le faire roi afin que rien ne bouge vraiment. La façon dont il a copié le nom de notre parti, puis s’en est servi dans ses meetings, témoigne par ailleurs d’une éthique personnelle qui n’est pas supérieure à celle des autres prétendants.
Je voterai donc pour François Fillon dimanche, en souhaitant que les Français fassent le meilleur choix pour le pays. Ce soutien n’est pas un chèque en blanc.
Dans les circonstances de l’élection, il sera essentiel, que le prochain président :

fasse preuve d’une réelle exemplarité tout au long de son mandat ;
s’attache, pendant la durée de celui-ci, à rassembler l’ensemble des Français sans esprit de parti, ni de clan et sans allégeance aucune, afin de permettre à notre nation de retrouver son unité et d’exprimer son plein potentiel ;
soit prêt, à tout moment, à rendre son mandat au peuple, s’il venait à perdre le soutien de la majorité des Français.

C’est à ces conditions que le nouveau président pourra conquérir la légitimité que les conditions de la campagne ne lui auront pas permis d’obtenir, ni de revendiquer immédiatement. C’est à ces conditions surtout qu’il pourra œuvrer efficacement au redressement du pays, redressement auquel, je compte, avec la France en marche, prendre toute ma part.
François Vigne
Président de la France en marche
 
Cet article Communiqué du 20 avril 2017 est apparu en premier sur La France en marche.

  Source: la-france-en-marche.fr  

Voir sur le site du Parti de la France