Partager sur Facebook
Twitter
Google +
J’aurai pu en ce lundi vous parler du meeting de Fillon auquel, armé de lunettes noires et de collyre, j’ai assisté (excellents discours de Fillon et Baroin) ou de celui de Mélenchon que j’ai vu en différé mais ce serait passer sous silence les horreurs de ces derniers jours.
La barbarie islamiste a encore frappé. Il y a eu Londres puis, ces derniers jours, nous avons eu Stockholm, Tanta et Alexandrie.
Stockholm et la Suède, pétris de progressisme et noyés dans le muticulturalisme, se croyaient à l’abri des attentats perpétrés par des muzz radicalisés, la réalité s’est soudainement révélée toute autre. Un camion qu’on ne dit plus « fou » mais « bélier » a foncé sur les passants: 4 morts dont une fillette sourde de 11 ans et une vingtaine de blessés. Les images que j’ai vu et que l’on ne vous montrera pas aux infos vous donnent le frisson et une parfaite vision de ce que peut être l’horreur. Le suspect arrêté est passé aux aveux et, selon la police, affirme ne rien regretter. Sans doute finira-t-il en prison, logé et nourri par la collectivité et une société qu’il honnit. Ne pas parler de peine de mort pour ces barbares, c’est interdit, les islamistes y recourent allègrement pourtant.
L’Egypte  a connu elle aussi son lot d’attentats islamistes. Deux dans la même journée. Dans deux églises qui, en ce dimanche des Rameaux, étaient pleines. Plus de 40 morts et quelques 200 blessés. Les attentats ont été revendiqués par l’auto-proclamé Etat Islamique. En terre musulmane, l’Egypte, l’EI s’est attaqué aux chrétiens d’Orient, à nos frères coptes, à des chrétiens. La date fut bien choisie: le dimanche des rameaux soit l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem et le début de la Semaine Sainte, celle de la Passion. J’ai beau ne pas être une grenouille de bénitier, loin s’en faut, ces deux attentats me touchent énormément. Ils devraient d’ailleurs tous nous toucher, ne pas rester insensible. Comment ces deux attentats ne pourraient-ils pas nous renvoyer au souvenir du père Hamel et à la barbarie dont il fut aussi victime.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer