L’aviation iraquienne a bombardé des positions de l’État islamique en Syrie, le 19 avril 2018. Simultanément, des responsables de la Défense d’Iran, d’Iraq, de Syrie et de Russie se retrouvaient à Bagdad dans le cadre de la coordination des services de renseignement militaire des quatre pays.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire