Surtout ne croyez pas que l’Italie a décidé de respecter sa signature du Traité de non-prolifération nucléaire. Juste, essuyant une grosse fatigue, le représentant de l’Italie à l’Assemblée générale des Nations unies s’est malheureusement trompé de bouton de vote.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire