Dans le contexte de la rupture des relations diplomatiques de l’Arabie saoudite, de l’Égypte, des Émirats arabes unis et du Bahreïn avec le Qatar, soutenu quant à lui par l’Iran et la Turquie, une nouvelle crise diplomatique vient d’éclater dans le Golfe entre le Koweït et l’Iran. La Cour suprême koweïtienne vient de condamner à de lourdes peines de prison une vingtaine de personnes accusées de préparer des attentats pour le compte de l’Iran (photo). Le gouvernement koweïtien a alors expulsé 15 diplomates (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire