Des ministres du Canada, du Danemark, de l’Égypte, de l’Union européenne, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, de la Jordanie, des Pays-Bas, de la Norvège, du Qatar, de l’Arabie saoudite, de la Suède, de la Turquie, des Émirats arabes unis, du Royaume-Uni et des États-Unis se sont réunis le 18 septembre pour parler de la Syrie et de questions afférentes. Ils se sont mis d’accord sur les points suivants, qui guideront leurs efforts unifiés : 1) Il n’existe de solution à la crise syrienne que (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire