Des fonctionnaires français refusent par idéologie de délivrer des visas aux chrétiens d’Orient persécutés

Lors de l’invasion de la plaine de Ninive par DAECH à l’été 2014, le gouvernement français avait choisi le système de visas pour asile. Selon Jean-Jacques Brot, c’est un procédé qui a fonctionné “cahin-caha” car il a pu constater une baisse de 40% par rapport à l’année précédente, de visas de réfugiés délivrés à ces minorités religieuses persécutées. La réalité est que, contrairement à ce que l’on peut entendre depuis des mois,l’accueil des chrétiens d’orient est faible. L’ancien préfet de Vendée a constaté –  un “enchainement d’empêchements bureaucratiques ou idéologiques”. “Il y a objectivement  un certain nombre de fonctionnaires, dont je ne citerais pas les noms qui, par leurs écrits, leurs actes ou leur lenteur, expriment leurs convictions”.  Certains patriarches appellent les chrétiens d’orient à ne pas fuir leur pays. “Cela peut se comprendre pour ceux qui n’ont pas été torturés et violés mais le discours de ces patriarches est catastrophique. Ils alimentent ceux des fonctionnaires qui, en France en particulier, font passer leurs convictions avant le sauvetage de ces familles vulnérables. Ils se saisissent de ces discours pour en tirer argument à refuser des visas”.   Source : lesalonbeige

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France