Partager sur Facebook
Twitter
Google +

On vit une époque formidable !
Un ancien boxeur, champion de France, a été mis en garde à vue pour avoir frappé violemment deux gendarmes.
L’affaire aurait pu (aurait dû ?) en rester là avec une instruction, un jugement et éventuellement une peine, mais cette affaire a été médiatisé au point que certains ont cru bon de le soutenir en ouvrant une cagnotte sur le site Leetchi.
En quelques jours, cette cagnotte avait atteint 117 000 euros !
Oui, effectivement une époque formidable au sens propre : une époque qui fait peur ! On peut, comme moi, et 70 % des Français, soutenir le mouvement des Gilets jaunes tout en dénonçant vigoureusement les violences en marge de leurs manifestations.

Les critiques se sont multipliées contre cette cagnotte :
« Une prime à casser du flic », « une énième provocation », une « cagnotte indigne »
Selon Le Monde, face à la polémique, la plateforme Leetchi, qui hébergeait la collecte de fonds, a décidé de la clôturer à la mi-journée. Dans un communiqué, l’entreprise « s’engage à ce que les sommes collectées servent uniquement à financer les frais de justice conformément à nos CGU [conditions générales d’utilisation] et à la législation en vigueur ».
La plateforme rappelle que ses CGU « proscrivent toute incitation à la haine ou à la violence ». Or l’ancien champion de boxe est soupçonné d’avoir porté des coups à deux gendarmes sur une passerelle à Paris, samedi, lors de l’« acte VIII » de la mobilisation des « gilets jaunes ». L’un en face à face, debout, à l’aide de ses techniques de boxe, le second au sol, à coups de pieds. Dans une vidéo postée sur Internet avant de se rendre, il a admis avoir « mal réagi », mais dit s’être « défendu » face aux violences policières.
A cagnotte, cagnotte et demi !
Une cagnotte au profit des policiers a été lancée par Renaud Muselier, président de la région PACA en réaction à celle pour Christophe Dettinger,
Près de six heures après son lancement sur la plateforme Leetchi, la cagnotte baptisée« Soutien aux forces de l’ordre » dépassait le seuil des 100.000 euros recueillis pour un peu moins de 4000 dons. Aux alentours de minuit, la somme dépassait les 120.000 euros.
Ce qui vous en conviendrez, est quand même très rassurant …
Même Marlène Chiappa

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer