Une lectrice du Salon beige témoigne : Vendredi dernier, en me promenant boulevard Haussmann à Paris, je décidai d’entrer chez H & M. Je fus très surprise dans un premier temps de voir des employés vigiles, certains grands et barbus, qui semblaient sortir tout droit d’une mosquée salafiste.

Je décidai d’essayer un vêtement et en me rendant à la cabine d’essayage, je me retrouvai face à une femme voilée (en hijab). Je crus au départ qu’il s’agissait d’une cliente qui était passée derrière le comptoir. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’elle se tourna vers moi de voir qu’elle portait le badge H & M autour du cou. Non non, il s’agissait bien d’une employée H & M qui m’indiquait une cabine libre. Il faut dire qu’elle a certainement remarqué mon air soudain perplexe. Mais ce n’est pas tout, en sortant de la cabine, je vis une deuxième employée en hijab traverser les rayons devant moi. Je me suis subitement demandée si j’étais bien à Paris ou en Arabie Saoudite. Mais non, j’étais bien Boulevard Haussmann! Ce n’est pas une nouveauté, en 2015, la chaîne H&M déclarait  : “Nous n’imposons donc aucune restriction vestimentaire à nos employés et, dans ce contexte, nous considérons qu’il serait discriminatoire d’interdire le port du voile à une employée.” Michel Janva   Source : lesalonbeige

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France