Mesdames et Messieurs les Ministres, Chers Collègues, Mesdames et Messieurs, Chers Amis, Nous nous sommes réunis aujourd’hui en session urgente pour discuter des voies et moyens de répondre à un défi majeur : le retour sur le devant de la scène internationale de l’utilisation des armes chimiques. De ces armes de terreur, les horreurs du siècle passé avaient pourtant fait un tabou. Or, comme le montre, il y a quelques jours, le projet d’attentat déjoué par les services de sécurité français, le (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire