Monsieur le Président de la Cour suprême, Messieurs les Présidents Carter, Bush, Clinton, Obama, concitoyens américains et peuple du monde, merci. Nous, les citoyens américains, nous sommes unis dans un grand effort national pour reconstruire notre pays. Ensemble, nous déterminerons la trajectoire de notre pays et celle du monde pour de nombreuses années à venir. Nous aurons des défis. Nous aurons à affronter des difficultés, mais nous accomplirons ce travail jusqu’au bout. Tous les quatre ans, (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire